Les vagabondes en Résidence!

Et voilà, quatre jours de travail qui passent si vite qu’on oublierait presque d’en causer! Pourtant, tout est là! On a eu un chaleureux accueil à la ferme d’en Haut et au passage, on en profite pour remercier Céline Dacquin et toute son équipe, sans qui, tout cela ne se ferait pas! On a passé 4 jours à échanger, chercher, s’épauler, se moucher, faire du maté au gingembre, à douter et à (en) rire! On a finit royalement avec notre réunion de rentrée de Cie et notre illustre bureau: Nadia Stouti, Marcelle Maillet et Stéphanie Pryen! On n’est pas peu fier!

Il reste les traces d’une ClownE merveilleuse qui transforme le tragique, transcende le réel, qui hurle son désespoir, sa rage de vivre avec humour et grâce. Elle fait exister, l’espace d’un instant, un monde suspendu, minuscule et vertigineux. Merci à Stéphanie Constantin pour sa générosité et son talent!!

Le temps de travail se divisait en deux et de l’autre côté, on a élaboré un chemin des sens pour un public limité et familial. C’est une forme sensorielle pour entendre avec le nez, voir avec le bout des doigts et sentir avec les papilles. On suit une histoire dessiné dans le vent par une plume. Elle nous raconte quelque chose que l’on ne peut plus comprendre parce qu’on l’a oublié. On suit les vents aux quatre coins du monde,  jusqu’aux jardins des délices… un endroit où l’on sort la bouche rougie et le coeur rempli. Il a joué pour la première fois à la Médiathèque de Bailleul le 9 octobre de 15h à 18h. On a eu un bel accueil et de belles surprises!

Merci